Rénover sa façade : les différentes étapes importantes

Avec les années, votre façade prend de l’âge, et les défauts commencent par se faire voir. Il est donc temps de penser à sa rénovation. Cette opération inquiète de nombreuses personnes puisqu’il ne s’agit pas seulement de quelques coups de peinture. Il existe en effet de nombreuses cases à cocher pour accomplir cette tâche. Il faudra donc identifier les dégâts, trouver le traitement adéquat ou encore passer une nouvelle peinture. Tour d’horizon des étapes principales dans le processus de rénovation de votre façade !

Première étape : détecter les dégâts présents sur le mur

La rénovation d’une façade ne se limite pas seulement au passage de plusieurs couches de peinture. Elle consiste à traiter le mur en profondeur pour lui permettre de faire face aux intempéries durant de longues années. Il est donc important d’identifier les défauts qu’il contient.

  • Éliminer le farinage

Pour vérifier cet aspect du mur, il vous suffit d’y passer la main et de vérifier ensuite si elle a emporté de la poussière. Si ce cas est avéré, il s’agit d’une défaillance du revêtement. Il faudra donc effectuer un nettoyage sous pression pour ôter les particules qui se détachent.

  • Enlever les lichens et les mousses

Il est difficile de posséder une façade qui n’est pas attaquée par ces végétaux, surtout lorsque vous habitez dans une zone fortement humide. La solution pour se débarrasser d’eux consiste à se servir d’un nettoyage sous pression. Il faudra ensuite passer sur la façade, à l’aide d’un rouleau, une solution curative. Elle se chargera de détruire les organismes invisibles, mais responsables de leur prolifération.

  • Nettoyer les saletés présentes sur le mur

Il s’agit généralement des taches causées par la pollution, la rouille ou la carbonisation du béton. La solution la plus simple consiste à procéder à un nettoyage avec de l’eau et du détergent projetés sous pression. La surface sera ensuite rincée à l’eau.

  • Boucher les fissures

Si votre façade présente des fissures d’une épaisseur inférieure à 2 mm, vous pourrez la reboucher tout seul avec du ciment, puis procéder à l’application d’un revêtement imperméabilisant. Au-delà de cette dimension, il est impératif de faire appel à un maçon qui saura accomplir cette tâche dans les règles de l’art.

 

Deuxième étape : choisir la peinture à appliquer

Rénover sa façade consiste également à la remettre à neuf, et il faudra pour y arriver passer une nouvelle couche de peinture. Le produit recommandé dans ce cas est une peinture à film mince qui sera appliqué à l’aide d’un rouleau, d’un pistolet ou avec une brosse. Quatre types de finition mince sont présents dans le commerce. Il s’agit des siloxanes, des acryliques, des pliotites et des silicates. Lorsque le choix est fait, il est important de vérifier la qualité du revêtement en place. Si celui-ci est détérioré, vous aurez besoin de l’application d’un fixateur avant le passage de la peinture.

 

Troisième étape : appliquer votre enduit

Il existe deux types d’enduits généralement utilisés pour recouvrir les façades : le monocouche et le traditionnel.

  • L’enduit traditionnel est constitué de chaux hydraulique et de sable régionaux. Il est préparé in situ à l’aide d’une bétonnière et est appliqué en deux couches successives. Il permet d’uniformiser la planéité du mur ;
  • L’enduit monocouche est constitué de ciment et de chaux et est utilisé pour recouvrir les murs en brique. Il est appliqué à l’aide d’une taloche et est généralement destiné aux murs sans défaut.

 

Rappel de la loi

Avant de se lancer dans cette opération, il est recommandé de consulter les plans d’urbanisme disponibles à la mairie. Il est aussi important de déclarer ces travaux avant leur mise en marche sous peine d’une entorse à la loi.